Claquements

Fessée d’hiver, premier épisode

  Vous l'aurez sans doute remarqué: la quasi-totalité des photos sur mon site montrent des fessées printanières ou estivales. Petites robes, manches courtes, absence de collants et de gros pulls... Il est vrai que l'été est ma saison préférée, pour la fessée comme pour tout le reste. Mais une bonne correction hivernale a aussi ses charmes. (suite…)
Lire la suite

Un bon coup de cravache pour démarrer l’année

  Cinglante, distante, intimidante... La cravache est un instrument un peu à part dans le monde de la fessée. Connotée équitation ou dressage, elle se situe à la frontière de contrées plus ténébreuses du BDSM et cela peut en faire fuir certains. Mais la cravache procure aussi à celui ou celle qui la manie une sensation de pouvoir qu'aucun martinet, aucune brosse à cheveux, aucune ceinture ne peut égaler... et à celui ou celle qui la reçoit une brûlure précise et raffinée, et une impression d'être à la merci de l'autre à nulle autre pareille. (suite…)
Lire la suite

« J’aime Shakespeare de la même façon que j’aime la fessée »

    L'été dernier, je vous parlais de l'Américaine Jillian Keenan et de son récit autobiographique Sex With Shakespeare, sans doute le meilleur livre sur la fessée qu'il m'ait été donné de lire jusqu'à présent (malheureusement non-traduit en français à ce jour). J'ai voulu aller plus loin et poser quelques questions à l'auteure, qui s'est aimablement prêtée au jeu (English transcript here). (suite…)
Lire la suite

« Punis-moi ! »

    "Punis-moi". Encore une phrase magique, de celles qui ont le pouvoir d'allumer des étincelles dans la tête de toute personne partageant nos goûts bien particuliers... Les variantes sont nombreuses."Je n'ai pas été sage", "je mérite une bonne fessée", "j'ai besoin d'une correction", "punis-moi encore"... J'ai toujours trouvé un côté spécialement excitant à la punition qui est réclamée par la personne qui va la subir. (suite…)
Lire la suite

Les mots de la fessée

  Ce qui me surprend toujours dans le fantasme de fessée, c'est l'infinité de ses déclinaisons. Il est rare, voire impossible, de rencontrer deux personnes aimant la fessée exactement de la même façon. Autour d'un acte central simple, presque primitif - donner ou recevoir la fessée - gravitent une foison de conjugaisons possibles, de préférences, de nuances ou d'impératifs en matière d'intensité, de cérémonial, d'atmosphère, de signification...   (suite…)
Lire la suite

Femme à poigne

    Quel est le secret d'une bonne fessée? Difficile à dire... C'est une délicate alchimie entre les circonstances de la fessée, ses raisons, le lieu et la façon dont elle est administrée, l'entente entre les deux partenaires... Mais l'ingrédient déterminant est, à mon avis, le caractère de la personne qui la donne.   (suite…)
Lire la suite

Les bienfaits de la maintenance

  Une fessée « de maintenance », c’est une fessée administrée sans cause particulière dans le cadre d’une relation de discipline domestique, dans le seul but de rappeler à la personne corrigée à ses devoirs ou de soulager son stress. Cette fessée est donnée à date et heures fixes. Dans son livre-culte Éloge de la fessée, Jacques Serguine nous apprend qu'il fesse sa femme tous les mercredi. Dans une lointaine vie antérieure, je recevais une fessée de maintenance tous les dimanche à dix-sept heures précises...   (suite…)
Lire la suite
error: Reproduction interdite !